[ Retour ]

ETANT DONNE

Dans le quartier chic d’une grande ville, très tard dans la nuit, à travers les grandes baies vitrées d’un immeuble luxueux, il y avait cette femme très belle, qui titubait sur ses talons au milieu des miroirs, des plantes vertes et des boîtes aux lettres en cuivre bien astiqué. Cette femme de 40 ou 45 ans, maquillée et très élégante, me semblait être l’idée de « femme » surgie du ciel des idées : elle n’avait rien d’une mère, elle n’est plus ni une jeune fille, ni une jeune femme, (l’avait-elle jamais été ?), elle semblait en revanche être ce que toute petite fille imagine devenir, ce que toute épouse, toute vieille femme regrette de ne pas, de ne plus être, de jamais être. Elle était à mes yeux comme un aperçu de l’archétype… Elle semblait être née de cet instant-là, et destiné à y rester, ou à retourner dans la nuit.

Télécharger l'extrait complet

AUTEUR : Lancelot Hamelin

Lancelot Hamelin a participé à la vie du Théâtre du Grabuge, à Lyon, avant de se consacrer exclusivement à l’écriture. Il travaille en relation étroite avec différents metteurs en scène : Mathieu Bauer (Alta Villa, en 2007 à Théâtre Ouvert, Tristan et...en 2009 aux Subsistances, et le Projet Prométhée Corridorà venir), Frédéric Maragnani (Où, les cœurs ? en 2010 aux Subsistances, et Shoot the freak ! la saison prochaine), Éric Massé (Mythomanies Urbaines, à la Comédie de Valence et à la Comédie de Saint-Étienne la saison prochaine), et Christophe Perton (Le Procès de Bill Clinton en 2009 à la Comédie de Valence). Il collabore à la dramaturgie de la pièce (La Folie d’Héraclès d’Euripide et écrit un prologue « Olympus corporation » pour la création en 2010 à la Comédie de Valence et à la Comédie Française).  Après avoir écrit une série de cinq textes sur les blessures de la guerre d’Algérie, Voix dans un hôtel de montagne, où il traitait des relations entre l’intime et le collectif, (projet accompagné par la Villa Gillet, la Comédie de Valence et Théâtre Ouvert), Lancelot Hamelin travaille à présent à partir de commandes. La mythologie mise en écho avec le monde contemporain semble être un des fils conducteurs de son travail actuel. Il fait partie du collectif réuni par Richard Brunel autour de la Comédie de Valence, et aussi de l’«auteur virtuel » Petrol