Crime

[ Retour ]
 Crime - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)

En Décembre 2009, Camille Melvil, pianiste de formation et Romain de Ferron, guitariste, ont cofondé le groupe Crime. Sans autre intention que celle de raconter de raconter leur histoire, musicale et poétique, ils ont rassemblé autour d'eux des musiciens aux sensibilités différentes. Qu'ils viennent du jazz ou du rock, ces musiciens ont nourri l'univers de Crime qui puise aujourd'hui son inspiration dans des répertoires aussi variés que ceux d'Alain Bashung, Chet Baker ou Pink Floyd.
A Lyon, Crime a créé des liens avec des réseaux de musiciens. Après une série de concerts dans des salles lyonnaises, Crime est programmé en première partie de "Dad" sur la scène du Périscope (69002). Suite à ce concert, l'équipe du Périscope leur propose de candidater pour une résidence dans le cadre des "Scènes Découvertes". Sélectionnés, ils répètent sous la direction de Marine Pellegrini (N'relax / Erotic Market) et enregistrent une maquette. Grâce à ce premier enregistrement, Crime s'exporte en dehors de Lyon et joue dans plusieurs salles en Rhône-Alpes dont notamment Le Mistral Palace (Valence), l'Assommoir (St Etienne) ou La Passerelle (Lentilly) dans le cadre du Tremplin Machine-Gône.


Le répertoire du groupe commençant à s'étoffer, Camille Melvil et Romain De Ferron envisage la possibilité d'enregistrer un album. Toutefois, considérant qu'ils n'ont pour le moment pas eu l'occasion de rencontrer réellement le public via des enregistrements, ils décident qu'imposer en bloc un album de onze morceaux serait inopportun. Ils décident alors de scinder leur répertoire en deux et d'enregistrer la face A de ce qui deviendra bientôt un véritable album. Cet E.P, intitulé "La vie sauvage #A" d'après un texte écrit par Camille Melvil qui sera mis en musique dans la face B, est autoproduit et enregistré dans un studio lyonnais. Tout en tenant absolument à ce que l'E.P reflète la formation du groupe (claviers / guitare / basse / batterie), les musiciens de Crime écrivent pour le morceau "Prior Harper" qui ouvre l'album, un arrangement pour quatuor à cordes. Un clip a été coréalisé par le groupe et sortira le Mardi 18 Septembre. "La vie sauvage #A" comporte cinq morceaux, mélangeant anglais et français dans des ballades nocturnes et mystérieuses, urbaines et sauvages. La cohabitation entre langue anglaise et langue française est permanente dans l'écriture de Camille Melvil qui insiste sur la musicalité et la poésie de chacune d'entre elles.


Aujourd'hui, le groupe a été rejoint de façon permanente par Rémi Das Neves (The Tassom's) à la batterie et Benoit Quentin (Section Jazz du Conservatoire de Lyon) à la basse. Le groupe répète dans les murs du Périscope et prépare actuellement de nombreux projets. D'ici à décembre 2012, le groupe jouera notamment sur la scène du Ninkasi Gerland et enregistrera un morceau pour "La Femme Gauchère" (Peter Handke), mis en scène par Christophe Perton au théâtre du Rond-Point à Paris. En 2013, plusieurs projets sont en cours d'étude dont une résidence encadrée par Philippe Prohom (Prohom / Intervenant aux Chantiers des Francofolies de la Rochelle), l’enregistrement de la face B de La vie sauvage et plusieurs concerts en Rhône-Alpes (Kraspek Myzic - Lyon / La Vapeur - Dijon...).

Crime en quelques dates

2010 création du groupe Crime
2011 résidence  dans le cadre des “Scènes Découvertes” au Périscope – Lyon
2012 premier E.P
2013 création musique originale pour le spectacle “La femme gauchère”.

Historique des invités