Scènes et Cités
newsletter3
CREATIONS | REPERTOIRE | CALENDRIER | CITES
rendez vous sur www.scenesetcites.com
Marie NDIAYE

« Le thème des fantômes est certainement un des plus inspirateurs en ce qui me concerne, par la liberté totale à laquelle il invite..." Marie Ndiaye

Marie NDIAYE - Scènes et cités

 

Après cinq années à l’étranger, Grace revient chez elle, seule, avec bagages et enfants pour récupérer le luxueux appartement qu’elle a prêté à son amie. Sous le regard amoureux et indécis d’un homme, médiateur malgr&eacu ... [lire la suite]

te; lui, Djamila refuse de lui rendre l’appartement.

Cette pièce brève est construite à la manière d’un film policier, autour d’une série d’énigmes. Marie Ndiaye y cultive l’équivoque entre le dédoublement de personnalité et le vol d’identité. L’intrigue repose sur les relations ambiguës de ces deux femmes aux prénoms en miroir, Bella et Djamila. Elles ont été proches autrefois, amies même. L’une était riche, l’autre pas. Il y a une revanche à prendre sur le passé

 

Après cinq années en Amérique, Bella revient chez elle, seule, avec bagages et enfants pour récupérer le luxueux appartement qu’elle a prêté à son amie. Sous le regard amoureux et indécis d’un homme, médiateur malgré lui, Djamila refuse de lui rendre l’appartement.
Cette pièce brève est construite à la manière d’un film policier, autour d’une série d’énigmes. Marie Ndiaye y cultive l’équivoque entre le dédoublement de personnalité et le vol d’identité. L’intrigue repose sur les relations ambiguës de ces deux femmes aux prénoms en miroir, Bella et Djamila. Elles ont été proches autrefois, amies même. L’une était riche, l’autre pas. Il y a une revanche à prendre sur le passé

 

 

...
Roderick Hill, dans le rôle d'Ignatius
Roderick Hill, dans le rôle d'Ignatius - Scènes et cités
...
Roslyn Ruff, dans le rôle de Djamila


Roslyn Ruff, dans le rôle de Djamila - Scènes et cités
...
Leigh Wade, dans le rôle de Grace
Leigh Wade, dans le rôle de Grace - Scènes et cités
...
New York Theatre Workshop

Le New York Theatre Workshop a été fondé en 1979 par Stephen Graham 

New York Theatre Workshop - Scènes et cités

avec la volonté de créer un lieu dédié aux auteurs contemporains en marge du théâtre commercial.  Le Théâtre est très vite devenu le lieu de productions des nouvelles formes théâtrales éloignées des circuits traditionnels. Après la création ... [lire la suite]

de « Un jour dans la vie du Tsar » de Frank O’Hara et V.R Lang mis en scène par un inconnu, c’est au tour de Peter Sellars de venir présenter ses premières productions. Depuis beaucoup d’autres ont suivi comme Marc Shaiman, Mark O'Donnell, et Harry Kondoleon.

Depuis le NYTW est resté ce lieu inestimable pour les artistes Newyorkais et aussi internationaux dont les œuvres ne peuvent être présentées à Broadway et qui bénéficient grâce au Théâtre de réelles conditions de production, de diffusion et aussi de résidence. Depuis 1991 un cercle d’écrivain est en place avec pour mission de soutenir un auteur sélectionné dès les débuts de son processus d’écriture. Des ateliers artistiques sont en place depuis 2005 en direction des élèves du secondaire et prochainement un atelier de constructions de décor et de costume sera en fonction et viendra par là même renforcer la structure du Théâtre

 

Après cinq années à l’étranger, Grace revient chez elle, seule, avec bagages et enfants pour récupérer le luxueux appartement qu’elle a prêté à son amie. Sous le regard amoureux et indécis d’un homme, médiateur malgré lui, Djamila refuse de lui rendre l’appartement.

Cette pièce brève est construite à la manière d’un film policier, autour d’une série d’énigmes. Marie Ndiaye y cultive l’équivoque entre le dédoublement de personnalité et le vol d’identité. L’intrigue repose sur les relations ambiguës de ces deux femmes aux prénoms en miroir, Bella et Djamila. Elles ont été proches autrefois, amies même. L’une était riche, l’autre pas. Il y a une revanche à prendre sur le passé

...
Edito - Scènes et Cités
NOTHING HUMAN

« Elle peut s’efforcer de singer la digne bourgeoise que je suis. Peu importe qu’elle ait de l’argent et que je n’en aie plus, sa figure porte l’empreinte impérissable de ce qui fut sa misère, sa crasse, sa laideur ». 

A l’invitation du New York Theatre Workshop, Christophe Perton, présentera les 10 et 11 décembre la création de « Nothing Human » avec trois acteurs américains.
La pièce de Marie Ndiaye qui faisait déjà l’objet d’une commande passée en 2004, trouve dans le contexte newyorkais une répercussion très forte avec l’affrontement des deux sœurs d’adoption que sont, Grâce et Djamila.
Cette pièce terrible et cruelle possède une puissance et une langue si particulières qu’elle apparaît au public américain  comme une dramaturgie inédite et novatrice.
Cette création introduit le travail qui sera mené au Théâtre de la Colline en mars prochain avec la création des
« Grandes personnes » et les deux spectacles seront proposés en tournée sur la saison 2010-11.


Infos pratiques - Scènes et Cités
  • Nothing Human

    vend 10 déc 2010 18h

    sam 11 déc 2010 14h - 20h

    4 street Theatre of New York Theatre Workshop
    83 East - 4 street 10003
    New York 
    contact réservation :
    (33)+ 917.345.5585

     




  • Nothing Human et Les Grandes Personnes de Marie Ndiaye
    en tournées à l'automne 2010.

    contact tournée : équipe