[ Retour ]

LA FOLIE D'HERACLES

AUTEUR : Euripide

MIS EN SCENE : Christophe Perton

LA FOLIE D'HERACLES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)LA FOLIE D'HERACLES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)LA FOLIE D'HERACLES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)

Une réappropriation antique d'un mythe.

Ce qui est très étonnant chez Euripide - par rapport à la geste d'Héraclès c'est qu'il se réapproprie complètement l'histoire du héros, puisqu'il situe le massacre de sa famille après les douze travaux, alors que généralement, les douze travaux d'Hercule sont précisément là pour expier ce massacre.

Euripide inverse la chronologie et rappelle qu'Amphitryon, le père humain d'Héraclès, a commis un crime de sang en tuant accidentellement le père de sa femme Alcmène ; pour cette raison, il est exilé avec les siens. Héraclès prend alors en charge la dette de sang de son père et accepte, sous l'injonction de son cousin Eurysthée, d'accomplir douze travaux, pour permettre le retour de la famille dans sa patrie.

Cette inversion m’a semblé passionnante ; la thématique centrale devenant celle du rachat de la dette, c'est à dire celle de l'héritage. Héraclès hérite de la faute de son père et veut la racheter. Euripide invente un personnage appelé Lycos, tyran qui renverse le roi et l'exécute après s'être attiré les faveurs des citoyens de Thèbes par le biais d'un projet démagogique affirmant qu'Héraclès est mort, qu'Amphitryon et Créon, sont les derniers représentants d’un pouvoir et d’une culture archaïques. Lycos est une figure étonnante ; il incarne une vision du monde, qui a fait table rase du sacré et de la croyance en ce qu'il appelle la fantasmagorie de la mythologie et des divinités. Il remet en question les travaux d'Hercule, décrète l'assassinat de toute sa famille (qui a précisément trouvé asile près de l’autel sacré et intouchable de Zeus).

C'est le conflit d'une vision pragmatique, qu'on qualifierait aujourd'hui de libérale, avec une vision archaïque, basé sur la tradition, la religion et la sacralité. Il s'agit pour Lycos de fonder, de façon démagogique, une société reposant sur une vision prosaïque, centrée sur l’individuel et ancrée dans des principes de réalité.

(extrait entretien avec Christophe Perton)

Galerie Photos

Le fourbe Lycos a usurpé la couronne de Thèbes, persuadé qu’Héraclès ne reviendrait pas des Enfers, où le dernier de ses travaux le conduisait devant Cerbère.

Pour ne pas avoir à subir leur vengeance, il s’apprête à tuer Amphitryon, le père de cœur d’Héraclès, Mégara, sa femme, et leurs deux enfants.

Héraclès, de retour du royaume des morts où il s’était attardé pour sauver Thésée, surgit in extremis et tue l’usurpateur. La paix ne reviendra pas pour autant à Thèbes, car Héra a juré le malheur d’Héraclès, fruit des infidélités de Zeus son époux : elle lâche sur lui Lyssa, la Rage, et le champion de la Grèce massacre sa femme et ses enfants. Revenu de sa folie, il ne songe plus qu’à mettre fin à ses jours.

L’arrivée de Thésée le dissuadera d’accomplir ce geste fatal. Il part s’exiler sur les terres de son ami, célébrant dans la douleur la victoire de la raison sur la folie inconséquente des dieux.

[ Retour ]

Calendrier :

Du 17 au 22 mai  2010 à la Comédie de Valence

Du 28 mai au 30 juin 2010 à la Comédie Française - Théâtre du Vieux Colombier

Distribution :

 

texte Euripide
adaptation Christophe Perton
d’après la traduction de Victor-Henry Debidour
prologue Lancelot Hamelin
mise en scène Christophe Perton

avec les comédiens-français
Andrzej Seweryn
Clotilde de Bayser
Christian Cloarec
Benjamin Jungers
Nâzim Boudjenah

et
Olivier Werner
Pauline Moulène

Le chœur
Serge Kakudji
Eléonore Lemaire

avec la participation de Chucha Mehdaoui

assistante à la mise en scène Mirabelle Ordinaire
décors Christian Fenouillat et Christophe Perton
costumes Alexandra Wassef
lumières Kévin Briard
musique originale Fabrizio Cassol
création sonore Fred Bühl
vidéo Clément Martin
masques Cécile Kretschmar
maquillages et coiffures Mireille Sourbier
assistante aux décors Catherine Floriet