[ Retour ]

SOUTERRAINBLUES

AUTEUR : Peter Handke

MIS EN SCENE : Christophe Perton

SOUTERRAINBLUES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)SOUTERRAINBLUES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)SOUTERRAINBLUES - Compagnie indépendante – théâtre, scénographie, opéra, cinéma (Rhone Alpes)

 

« Je tremble ? Oui, je tremble. Est-ce que je tremble devant vous ? Oui, je tremble devant vous. Est-ce que je tremble devant vous de crainte et de respect ? Ce serait Beau. Je tremblerais ainsi devant vous, si vous étiez rois, paysans ou travailleurs. Mais plus rien en vous ne rappelle le travailleur, le paysan, le roi. Est-ce que je tremble devant vous de compassion ? Ce serait bien, et autrefois ce fut le cas. Je tremble, je frémis, je frissonne, et ça m’ébranle. Ca me secoue, mais ce n’est pas le brimbalement du wagon. Je tressaille d’horreur devant vous. Mais ce tressaillement n’est plus, comme autrefois, la meilleure partie de moi-même. Je suis là et ne peux pas faire autrement que d’être ecoeuré de votre société de profundis, de la station Alpha jusqu’à la station Oméga.
Pure répugnance face à votre incarnation rengorgée. Pure ? Descendre avant ? il n’en est pas question. Je reste avec vous, souffleurs de ronds de fumée, cliqueurs de souris, jusqu’au terminus, jusqu’à Bernet, Tétouan, Kumanovo, jusqu’à la Via Flaminia, jusqu’à Jasnaja Poljana, jusqu’à Mar Girgis et Helouan, ou quel que soit les noms des stations. Je reste avec vous jusqu’à minuit, jusqu’à Pâques, jusqu’à la récolte du coton, jusqu’à la dernière neige. Car au moins, ici bas, il n’y a personne que je connaisse. Pas de visage connu. Des inconnus, au moins ça. Je me réjouis de notre voyage.»

« Je tremble ? Oui, je tremble. Est-ce que je tremble devant vous ? Oui, je tremble devant vous. Est-ce que je tremble devant vous de crainte et de respect ? Ce serait Beau. Je tremblerais ainsi devant vous, si vous étiez rois, paysans ou travailleurs. Mais plus rien en vous ne rappelle le travailleur, le paysan, le roi. Est-ce que je tremble devant vous de compassion ? Ce serait bien, et autrefois ce fut le cas. Je tremble, je frémis, je frissonne, et ça m’ébranle. Ca me secoue, mais ce n’est pas le brimbalement du wagon. Je tressaille d’horreur devant vous. Mais ce tressaillement n’est plus, comme autrefois, la meilleure partie de moi-même. Je suis là et ne peux pas faire autrement que d’être ecoeuré de votre société de profundis, de la station Alpha jusqu’à la station Oméga.

Pure répugnance face à votre incarnation rengorgée. Pure ? Descendre avant ? il n’en est pas question. Je reste avec vous, souffleurs de ronds de fumée, cliqueurs de souris, jusqu’au terminus, jusqu’à Bernet, Tétouan, Kumanovo, jusqu’à la Via Flaminia, jusqu’à Jasnaja Poljana, jusqu’à Mar Girgis et Helouan, ou quel que soit les noms des stations. Je reste avec vous jusqu’à minuit, jusqu’à Pâques, jusqu’à la récolte du coton, jusqu’à la dernière neige. Car au moins, ici bas, il n’y a personne que je connaisse. Pas de visage connu. Des inconnus, au moins ça. Je me réjouis de notre voyage.»

extrait de Souterrainblues

 

Dans Souterrainblues il est question d'un "homme sauvage", égaré dans les profondeurs d'un métro navigant à l'échelle du monde. Clochard solitaire, errant comme un fantôme parmi l'humanité des voyageurs il profère, vitupère ou plutôt chante ses imprécations dantesque contre le monde. Cela pourrait résonner comme un manifeste de la misantropie, une chronique de la haine, une quête éperdue de beauté dans un monde voué à la trivialité, mais l'art subtil du poète qu'est Peter Handke fait de ce blues une ode fulgurante portée par l'humour et la splendeur du verbe où sourd un amour inconditionnel pour la vie.

[ Retour ]

Calendrier :

Théâtre national de Nice
les 15,16,17 novembre 2012

Théâtre du rond point
du 12 février au 9 mars 2013


Distribution :

Souterrainblues - Peter Handke

Traduction Anne Weber, adaptation Christophe Perton

scénographie Christophe Perton

assistante Mirabelle Ordinaire

création sonnore Fred Bühl

création lumière Kévin Briard

création costumes Aude Desigaux

avec

Yann Collette

Sophie Semin